Sous-total

Hors frais de port

Votre panier est vide

-

L'art discret de la pochette de costume

Publié par Stéphanie MEZIN le

L'art discret de la pochette de costume

La pochette de costume : comment bien la choisir ?

Ces dernières années, la pochette reprend du service en devenant le partenaire particulier de notre style ! On la disait « trop sophistiquée » ou élitiste, réservée aux « dandys »…on vous arrête, ce n’est plus le cas : nous assistons à une véritable « Pochette Mania » !
La pochette a redoré son blason ! Elle s’invite, désormais, partout. Au détour d’une poche de veste, dans la rue, matin et soir, au bureau, aux concerts, lors de dîners, sur le tapis rouge…bref, elle est la grande gagnante des accessoires masculins.

La pochette de costume : comment la choisir et l’assortir ?

Petite mais complexe, la pochette de costume donne du fil à retorde aux novices et aux initiés. Comment la choisir ? Comment la plier ? Comment l’associer avec une veste ou une cravate ? Elle impose, par son panache, une certaine réflexion.

Commençons par le début…

Débarrassez-vous des fausses idées

La pochette n’est plus réservée aux élites de la mode, elle est accessible à tous ! Quel que soit le style que l’on arbore, elle saura, subtilement, pimenter un look trop sage. De surcroît, n’hésitez pas à la sortir à de multiples occasions et plus uniquement lors de fêtes ou de cérémonies.

Pour un rendez-vous, au travail, en version plus « streetwear », elle s’accorde avec goût à votre apparat en étant confortable (davantage que la cravate).

Certes, la pochette peut « faire peur ». Pour l’arborer, il faut l’assumer. Exquise, elle attirera indéniablement l’œil de vos interlocuteurs. Mais pas de panique, si elle est portée de manière décomplexée, votre public n’y verra que du feu et vous demandera, peut-être, des conseils pour faire de même ! L’objectif étant de la porter avec parcimonie…il ne faut pas abuser des bonnes choses.

Ma première pochette de costume : que choisir ?

La première règle à retenir – si nous pouvons employer le terme de « règle » dans le cas de la pochette qui demande une bonne dose d’intuition et d’audace -  est qu’il faut éviter, à tout prix, de vouloir la coordonner avec sa cravate ou son costume. Faites le pari du décalé, de l’affranchi, de l’inattendu.

Notre bémol : Si vous n’êtes pas encore familier avec le port d’une pochette en soie, misez sur des tons neutres, plus discrets comme du blanc, du beige, du bleu marine qui s’associeront parfaitement avec les pièces intemporelles de votre vestiaire tels que vos blazers ou autres vestes de costume. Un choix plus rassurant pour vos premiers pas.

Pochette Blanche : élégance et sobriété !

 

En avançant, pas à pas, vous pourrez également choisir une pochette claire arborant des petites touches de couleur rappelant votre tenue. C’est subtil et ça fonctionne parfaitement !

Pochette reprenant les tons discrets de la tenue

La pochette de costume : l’accessoire audacieux

Pour les plus téméraires, on prendra la contre-pied en tentant des associations plus osées qui, tout en mixant des couleurs différentes, donneront prestance et élégance à l’ensemble. Mariez une pochette aux tons chauds comme du rouge, du jaune, du orange, du rose, à une base plus sobre telle que le bleu, le noir ou le beige. Pariez aussi sur les pochettes à motifs, le must-have de toute garde-robe.

La pochette Ténébreuse par Thuillier Paris* La pochette en soie Ténébreuse Thuillier Paris

Comment plier ma pochette en soie ?

L’étape du pliage peut s’avérer périlleuse ! Pliage à plat, froissé, en pointe, à deux pointes…sont autant de variantes que le port de la pochette autorise.

A plat, vous miserez sur l’essentiel : élégance et sobriété.

En pointe, vous déjouez les classiques et donnez plus de force à votre tenue.

A deux pointes, vous commencez à être un véritable initié.

Froissée, la pochette semble négligemment posée sur le cœur, c’est rafraîchissant et très moderne.

 

Consultez cette vidéo du blog Very Good Lord qui vous apprend à plier une pochette de différentes façons

Une chose est sûre : amusez-vous !

 

Stéphanie Mézin


Article suivant